I. Contacter qui ?

 

 

Nous pouvons contacter notre âme avant tout.

 

Nous ne le savons pas mais l'homme est fait en trois parties.

 

Sa personnalité, son âme et sa monade. Toutes trois sont « nous même », approximativement.

 

Je dis approximativement car, en fait la personnalité s'avère être une illusion et seule la monade « est » vraiment dans l'absolu.

 

 

Dans ces trois phases, il sagit toujours de notre êtreté parfois appelée et déclinée comme « soi » tel qu'il y a un soi inférieur, un soi supérieur et un soi unique. Ce qui suit nous aide à bien cerner ces trois aspect.

 

« Ces termes, Soi Inférieur, Soi Supérieur, Soi Divin, peuvent prêter à confusion. tant que l'étudiant n'aura pas saisi les différents synonymes auxquels ils se rapportent. Le tableau suivant pourra être utile :

Père                        Fils                            Mère

Esprit                      Ame                         Corps

Vie                         Conscience               Forme

Monade                 Ego                           Personnalité

Soi Divin               Soi Supérieur           Soi intérieur

Esprit                     Individualité             Soi personnel

Le Point                 La Triade                 Le Quaternaire

Monade                 Ange Solaire            Seigneurs Lunaires »

 

Passage tiré du livre « Traité sur le Feu Cosmique » du Maître Djwal khool

 

 

En ce qui nous concerne, nous pouvons déjà essayer de contacter notre âme. Ses caractéristiques sont la joie, l'amour, la joie de participer à la vie divine, l'enthousiasme et la dédramatisation/décentralisation, par rapport au soi personnel notre petit égo (et non l'Ego, l'âme) qui toujours se plaint ! L'âme dissipe la tendence dramatique de la personnalité aux quatre vents, cette image de soi, au sens plein, qui ne s'avère alors être qu'une chimère de l'esprit. Elle dédramatise tout ce qui n'est pas important et relève du formel, mais maintient la sensibilité à ce qui est important et relève des principes et en ce sens, elle est le principe de responsabilité (un homme sans âme sera sans foi ni loi...). Elle est donc discernement de ce qui est important de ce qui ne l'est pas pour l'élevation de la conscience. Enfin elle est libération des souffrances passées et oubli des traumatismes, griefs et poids morts dans ce genre.

 

Si nous arrivons à contacter notre âme, c'est déjà réellement prodigieux !

 

 

Les plus sensibles d'entre nous seront peut-être sensible à l'appel de leur monade quand l'heure sera venue et pourront essayer d'entrer en contact avec. Ses caractéristique (entre autre..) sont pouvoir spirituel qui élève tout à Dieu, unité, l'unité dans la multiplicité. L'Être Unique qui est en même temps tous les êtres de la Terre et fusionnés dans un « point » tel que Le Christ a dit, le 22 Novembre 2018 : CHRIST 22.11 : " Dans la fusion des monades, il y a un seul corps des milliers de spécificités ".

Ce point où nous sommes tous se vit au centre du Grand Corps du Christ, Son Coeur, tel que Sa Représentante, (SL donc) disait (voir Messages Hiérarchiques du 26 Février au 4 Juillet 2017) : « La Monade est notre Être divin au-dessus de l'âme, l(âme est le messager entre notre conscience et la Monade.

C'est la Monade qui est unie au Christ »

 

 

 

Voici donc ce que nous sommes tous. Nous voyons la plupart du temps le chemin de l'élevation comme une série d'acquisition et le plaçons souvent selon un axe vertical. Nous gagnerons à envisager de temps en temps le fait qu'il s'agit de l'Être qui utilise notre personne et notre âme pour accomplir son but. Par le haut. L'Être, la monade, cherche, sur Terre à réaliser ce qu'il a toujours été. Tout se joue dans la conscience et à toujours été là, présent, nous ne faisons que le réaliser en nous-même dans le centre de notre Être, notre cœur.

 

 

 

 

 

II. Contacter pourquoi ?

 

Les mots qui précèdent ne servent qu'à nommer les trois phases de notre Être « réel » et à inciter le lecteur à commencer par prendre contact avec son âme.

 

Ca ne sert pas à grand chose si ces réalisations et cette pénétration dans le royaume de notre Être réel ne sert à personne, je dirais même que c'est dangereux.

 

De toute façon, dès que nous entrons en contact avec notre âme, la sensibilité épurée et la joie de participer nous pousse automatiquement à vouloir aider les autres, soulager les souffrances et résoudre les problèmes du monde. Bref, à servir. Service et allégresse vont de pair.

 

Le Maître Djwal kool a replacé le service dans son contexte pour nous et je vous invite à lire les propos qui suivent car ils nous permettent d'y voir claire à ce sujet beaucoup plus subtil qu'on ne le pense habituellement. Je les ai choisi pour leur capacité à nous faire comprendre l'importance primordiale du service par rapport au développemet intérieur personnel. Ce dernier étant désirable et utile que dans le but d'accomplir le premier efficacement. Le service comme activité est la finalité et ceci, à son tour, à toujours été dit avec insistance par la Représentante du Christ.

 

« La définition de ce terme n'est pas facile. Il y a eu trop de tentatives faites pour le définir de l'angle de la connaissance de la personnalité. Le service peut être brièvement défini comme l'effet spontané du contact de l'âme. Ce contact est si net et si bien établi que la vie de l'âme est en mesure de se déverser dans l'instrument que l'âme doit obligatoirement utiliser sur le plan physique. »

Traité sur les sept rayons – Volume II du maître Djwal khool.

 

« Premièrement, les résultats de tout contact effectué pendant la méditation et la mesure de votre succès, seront déterminés par les services subséquemment rendus à la race. S'il existe une correcte compréhension, il s'ensuivra nécessairement une activité appropriée.

...

Deuxièmement, cette Loi de Service est quelque chose à quoi on ne peut échapper. L'éluder comporte ses pénalités si cela est fait consciemment. »

Traité sur les sept rayons – Volume II du maître Djwal khool.

 

« Souvent, le long de la Route, le disciple se révoltera contre l'autorité qui s'exerce sur lui et il retombera dans le mirage de sa prétendue liberté. On se libère de la domination de la personnalité. On se libère de la domination des personnalités, mais on ne se libère jamais de la Loi de Service et de la relation constante d'homme à homme et d'âme à âme. »

Le mirage, problème mondial du Maître Djwal Khool

 

« J'ai placé vos instructions personnelles à la fin, pour vous indiquer leur importance relative, et vous marquer la nécessité de donner à l'enseignement individuel une place secondaire ; il est moins important que le développement du groupe ou que le service de l'humanité. Vous comprendrez tous un jour que la science du Service est plus importante que la science de la Méditation, car c'est l'effort et l'activité acharnés du disciple-serviteur qui évoquent les pouvoirs de l'âme, qui font de la méditation une nécessité essentielle et la méthode supérieure à toutes les autres pour l'invocation de la Triade Spirituelle. »

L'état de disciple dans le nouvel âge – Volume II du Maître Djwal Khool

 

« Servez avec tout ce que vous avez en ces jours d'agonie pour le monde ; souvenez-vous que si vous ne souffrez pas avec vos frères qui, à travers le monde, se trouvent au milieu du conflit et de l'agitation, (je veux dire : si vous ne participez pas à cette souffrance ; je ne veux pas dire l'effort pour comprendre et sympathiser, comme le monde à présent sympathise avec la Finlande déchirée), vous négligez l'un des plus grands moyens de révélation de tous les temps. »

L'état de disciple dans le nouvel âge – Volume I du Maître Djwal Khool

 

 

 

 

 

III. Contacter Le Christ

 

Tout le monde peut contacter Le Christ incarné en Sa Représentante, Sylvie LETROUIT. Cela peut être fait par lettre, en réalisant bien au plus profond de son cœur que, envoyant une lettre à SL, c'est Le Christ en Personne Qui la recevra. On peut Le rejoindre là où Il habite, au Col du Feu dans le village de Lullin, en Haute-Savoie.

 

Vu ce qui a été dit au-dessus, il vaut mieux avoir réfléchi aux motifs qui nous anime si nous voulons entreprendre cette démarche. Entre avertissements et encouragements à prendre contact, l'équilibre est mince. Nous venons pour être adoubé de Lui (recevoir Son adombrement, le Baptême de Ses mains si j'ose dire), nous entrons dans Son énergie, plus puissante que tout, et elle ne peut que mettre en exergue le bon comme le moins bon en l'homme. Sa Puissance est inimaginable. De plus, nous venons pour Le Servir et non être servi de Lui. Nous devenons « disciple sur la voie » et Le Christ Manifesté par SL S'attend à être promptement obéi ou il n'y a rien, ni service, ni disciple. Il faut faire sien le souci du Christ car nous L'aidons et nous devons Le comprendre et Le saisir. Il a besoin d'hommes et femmes de Foi qui Le voit distinctement à travers SL comme les apôtres L'ont vu à travers Jésus. Toute personne qui voit en SL une médium ou autre « chanel » du Christ sera immédiatement éjectée.

 

Je ne parle pas de rencontrer Le Christ en son cœur, ça chacun devrait savoir le faire. Je parle bien de Son Retour. Le verbe S'est fait chair : Oui, c'est certain. Il n'y a pas de piège, d'attrape nigaud, Le Christ Manifesté ne Se cache pas, Il S'affirme tel qu'Il est et non comme les hommes le veulent. Dans une société on l'on prend facilement du temps pour ses loisirs et assouvir ses désirs, les excuses matérielles ne tiennent pas pour passer outre l'appel de son coeur. Il faut savoir ce que l'on veut.

J'en profite pour dire qu'il est peu probable que la Représentante du Christ ai accès à ses mails donc, si vous trouvez des adresses mails de contacts sur le site www.clefsdufutur-france-afrique.webnode.fr, ne soyez pas surpris de ne pas avoir de réponse. Le plus simple : le bon vieux courrier. Voir adresse postale sur le site mentionné juste au-dessus.

 

Sur l'énergie qui émane de la Hiérarchie Planétaire, la Représentante du Christ nous donne un avertissement qui dit tout et que nous ferions bien de méditer. Mais pour équilibrer cet avertissement avec l'appel du cœur, je vous le dis, si vraiment vous ressentez l'attraction pour votre Maître Le Christ, alors allez-y, comprenez bien ce qui est dit mais ne réfrénez surtout pas l'appel du coeur :

 

« L’Energie dans le Plan

Nous ne pouvons faire fi de la puissance des Energies dans le Changement en cours. Mais il nous faut être prêt à les utiliser, à être nous-mêmes les vecteurs de l’Energie Divine. C’est cela le Temps du Changement : la pensée consciente de faire le Bien. C’est donc dans l’application scrupuleuse des Conseils Hiérarchiques, intimant un rythme précis à la préparation du disciple, quelle que soit son avancée, dans l’approche d’évènements simulés ou réels qu’est l’épreuve d’élévation, temps d’alignement nécessaire. Celui qui ne suit pas à la lettre le cursus de l’Enseignement à la stabilité de ses corps - par l’expérience directe ou suscitée, provoquée dans les messages - encouragé par la lecture constante des messages H. source de Force et don d’Amour, ne peut supporter la puissance grandissante de l’impact des Energies sur ses corps inférieurs.

On ne peut sauter une marche sans entendre le cri de son corps physique, dernier avertisseur du manque d’alignement. Il faut donc aller au fond de soi pour y trouver, sans concession, ce qui bloque l’alignement depuis longtemps. C’est là aussi que nous faisons tomber une à une les illusions qui ont nourri notre personnalité et que nous devons contrôler, comme une mise à nu progressive dans le froid du monde. C’est alors notre lien d’Amour Divin qui est notre substance de Vie et celui qui ne l’a pas étayé constamment, avec régularité chaque jour, se trouve fragilisé, vite déstabilisé et risque « le gouffre émotionnel, l’aveuglement persistant, l’errance » loin de l’objectif espéré qu’il ne sait plus atteindre. Même s’il persiste à croire au But lointain, il n’est plus dans l’exigence et l’acte dans le Plan immédiat selon la Volonté Hiérarchique. Il n’est plus opérationnel.

La Hiérarchie nous demande l’ACCEPTATION totale. Pourquoi ? Et il en est de même pour moi. Parce que dès que nous nous révoltons, nous ne sommes plus dans l’Energie divine, mais dans notre petitmoi-je. Nous ne bénéficions plus des Energies Cosmiques directes transmises et des adombrements, nous subissons un afflux énergétique trop fort pour être absorbé harmonieusement par les corps inférieurs, trop préoccupés de l’inférieur pour être disponibles à l’accueil du Supérieur.

Comprenez-vous pourquoi nous devons toujours harmoniser corps inférieurs et Supérieur : corps astral-mental inférieur et corps mental supérieur âme ?

C’est par le haut que tout s’harmonise, c’est l’Energie de l’âme qui impose. Et les Energies Cosmiques comme les adombrements - à partir du moment où notre pensée s’oriente vers le Service dans le don joyeux en Christ – grandissent en puissance et produisent un Feu dans nos corps. S’il y a rencontre de feu contraire, c’est la maladie jusqu’à se consumer sur place. Feu Divin et feu matière produisent obligatoirement un incendie dans le corps physique mais avant tout psychique. C’est bien parce qu’il n’y a pas eu ACCEPTATION des conditions Hiérarchiques, qu’il y a contrariété dans le corps.

L’ACCEPTATION passe pas l’accord psychique âme-personnalité-mental, pour permettre le flux Divin rayonnant dans l’aura. Le corps physique est le révélateur, il est aussi le passeur, parce que tout se vit dans le tout, synonyme de total engagement. »

 

Messages Hiérarchiques du 27 Juin au 22 Juillet 2013 – page 6 et 7

 

 

 

Pour toute question, je suis joignable par mail : francois_garcia@sfr.fr