La Vie de l'Âme

 

 

 

Pour Servir Christ, il nous faut ouvrir totalement notre coeur à Lui.

Lui manifester tout notre Amour en abandonnant tout ce que l'on a crû savoir pendant si longtemps.

Se donner à Lui, sans arrière pensée, sans doute ni peur aucune.

A ce moment, on peut Le défendre, sans peur ni reproche, car rayonnant l'Amour et la joie de l'Âme qui écarte toutes ombres. En soi comme autour de soi.

Son Amour descend en nous met fin à tous désir, à toute lutte, à toute recherche, brûle tout les doutes qui restent et il ne subsiste plus que le coeur Rayonnant d'Amour pour tous, tous les jours.

 

Il n'y a pas à chercher quand Christ nous appelle : tout est en nous, dans notre coeur. Par le coeur de l'homme ou de la femme, Il se manifeste.

 

Cela me rappelle deux vieilles légendes très significatives et que je vous laisse méditer suivi d'un extrait du Livre "21 jours pour la Paix" que Lucifer donna à LM :

 

 

« Une vieille légende hindoue raconte qu'il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que brahma décida de leur ôter le pouvoir divin et de la cacher en un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

 

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci : «Enterrons la divinité de l'homme dans la terre». Mais brahma répondit : «Non, cela ne suffit pas, car l'homme creusera et la trouvera».

Alors les dieux répliquèrent : «Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans».

Mais brahma répondit à nouveau : «Non, car tôt ou tard, l'homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu'un jour, il la trouvera et la remontera à la surface».

Alors les dieux mineurs conclurent : «Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d'endroit que l'homme ne puisse atteindre un jour».

Alors brahma dit : «voici ce que nous ferons de la divnité de l'homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c'est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher».

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l'homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de ce qui se trouve en lui. »

 

 

 

*

 

 

 

« Il était jadis un grand yogi, narada, qui était un familier des dieux. Un jour qu'il traversait une forêt, il aperçut un ascète qui méditait depuis si longtemps qu'une termitière s'était formée autour de son corps.

Apercevant narada, l'ascète demanda :

  • Où t'en vas-tu ?

  • Au Ciel.

  • Alors je te prie de demander au Seigneur quand viendra l'heure de ma libération.

 

Un peu plus loin, narada vit un homme joyeux, qui dansait et chantait :

  • Où t'en vas-tu ?

  • Au Ciel.

  • Alors, s'il te plaît, demande au Seigneur quand je serai libéré.

 

A son retour, narada repassa par la forêt :

  • Alors ? Demanda l'ascète anxieusement.

  • Le Seigneur m'a dit qu'il te faudra encore quatre autres naissances avant d'être libéré.

  • Comment ! Je médite depuis tant d'années et je dois encore naître quatre fois !

Et l'ascète se mit à geindre et à pleurer.

 

Passant devant l'homme joyeux, narada s'arrêta :

  • Alors ? Est-ce que tu as demandé pour moi ?

  • Oui, oui ! Je dois te dire que tu devra renaître autant de fois qu'il y a de feuilles sur ce tamarinier avant d'être libéré.

  • Oh ! Si peu de temps ! C'est extraordinaire !

 

A ce moment, une voix se fit entendre : «Mon fils, tu es libéré dès cet instant». »

 

 

 

*

 

 

 

« ... Quand vient l’éveil du Coeur ?

De manière cyclique, par rythmes réguliers, c’est un peu comme éplucher un oignon de ses peaux. Il faut du temps, mais plus les peaux sont ôtées et plus le Coeur se Purifie. Les peaux sont les illusions, elles sont de toutes sortes mais pour chaque peau, c’est un type d’illusion qui est ôté. Celles-ci ne reviennent pas, les illusions sont comme une prise de Conscience d’un sujet particulier. C’est un traitement de fond qui s’opère ainsi, alors à chaque illusion perdue, le Coeur est révélé et ainsi le terrain commence à apparaître.

...

Nous pourrions dire aussi que ce que nous appelons l’Ouverture de Coeur, est l’instant où les premières feuilles apparaissent sur les branchages de la Graine devenue Arbrisseau. Il faudra encore bien des années et non plus des incarnations pour voir le Coeur, telle une Etoile, luire et enflammer les centres supérieurs. Cela n’empêche pas que le Cycle continue, il n’est plus pour l’Eveil mais pour l’entretien du Feu Ardent qui devient le Foyer principal dans le Corps. Ce Feu brûle, s’allume au moment où l’Âme pénètre dans le Coeur. Elle se frayera un passage pour atteindre la région du Mental et là l’intellect n’aura que pour seul Maître, l’Âme. ...»

Vingt-et-un jours pour la Paix - Page 122 – LM et Lucifer

 

 

 

*

 

 

 

Le Christ fait éclater les vieilles carapaces fabriquées au long de la vie,

 

simplement en jetant Son regard d'Amour dans mon coeur.

Il n'est pas fort parce qu'Il se protège,

Il n'est pas fort parce qu'Il est méfiant,

Il n'est pas fort parce qu'Il sait tout d'avance,

Il est tout-Puissant parce qu'Il est Don total,

Amour pur rayonnant.